הנמל
  • יחזקאל רחמים

    סופר

…Un premier petit pas

 

 

 

< << l'âne-alfa-bête >> >

Une serie de textes

en mauvais

français

Post N° 1

 

Quand on sait que quelqu'un est arrivé à un niveau plus ou moins "raisonnable" dans une nouvelle langue? Ce quand il arrête de penser à- et parler de la langue. Quant à moi, je suis occupé assez de temps presquement de questions qui concernent la langue. Je suis arrivé à Paris il y a deux mois (quelqu'uns ici disent "sur Paris"), Je me suis installé au 13ème arrondissement et ça a commencé: des petites conversations "expérimentales", des petits articles bien ilustrés dans les quotidiens du Métro, les émissions de radio, déchiffrant attentivement ce qui se passe dans quelques leçons universitaires, et aussi en cours de français.

Mais tout cela apparemment n'est pas suffisant pour faire cette étude naturelle, ou, je dirais – "organique". La raison pour laquelle (j'aime dire cette phrase) j'ai décidé à écrire en français même que je suppose, et sais, que mon français n'est pas assez même pour lycée, est simple. C'est évident que chacun a ses tendances pour percevoir l'extérieur; et moi, je crois que j'ai quelques tendances pour l'écriture. En supposant que à travers l'écriture j'arriverai à saisir le français en manière plus pertinente à ma nature et à mes besoins, je commence cette liste de petites textes là.

L'idée pour ce (pseudo-)franco-blog est arrivée dans un restaurant à Crête, Grece, pendant une conversastion très chouette avec une chère amie qui s'appelle Séverine. Au début, l'idée était d'ouvrir un nouveau blog, mais ici, dans mon propre blog, j'ai déjà tous les moyens nécessaires. J'espère que avec le temps je pourrai mieux connaître mes erreurs, les corriger et me sentir plus a l'aise avec la langue (comme je le vois maintenant, un de mon plus grandes problèmes est savoir choisir entre les propositions; pour ça il faut arrêter de penser en hébreu!). Alors, je vais écrire ici, peut être quelques réflexions, peut être un peu de mon expérience en France, peut être d'autres choses. comme un petit secret, je peux révéler ici que ça ne m'intéresse pas beaucoup d'écrire sur ma vie quotidienne en Hébreu. Mais en français, ça peut être plus stimulant et intéressant.  

Avant de finir ce premier post de l'âne-alfa-bête, J'invite ceux qui veulent réagir, poser des questions, donner des conseils et recommandations etc. (…ou aussi, bien sûr, corrections linguistiques).

 

                                                                  Bien cordialement,

                                                                                                 Ezéchiel

 

 

 

* Yechezkel en Hebreu, Ezéchiel en français.  

** pour réagir appuyer sur le mot [הגיבו].

 

 

 

 

 

5 תגובות

  1. ולקוראי העברית שלך ?

    • מיכל ברגמן

      כל הכבוד על הנסיון. כמו שכתבת לא פשוט להתמודד עם שפה שהיא לא טבעית לך, בודאי לא עם הצרפתית.
      הכתיבה בצרפתית שונה מאוד מהדיבור והיא אתגר בפני עצמו.

  2. ואפילו הבנתי לא רע. השתלמו השיעורים במכון הצרפתי ברחוב הירקון בשנות השבעים.

  3. daniellegrellier

    je suis deroutee par la disposition differerente de l" ecriturec"est dur de se concentrer sur la forme et non sur le fond , en tout cas, j" adore le titre , j"attends un signe de vie pour j" aime jouer avec les mots ,

    • Chère danielle, c"est une très bonne surprise de savoir que vous avez visité mon blog. absoulument je n"était bon disipliné etudiat. j"aurai besoin d"ecrire beaucoup plus que ça. ce vrai, le contenu est la vrai chose. de forme sans contenu c"est une ballon – peut etre joli mais toujours un ballon. mais ici je toujours parle pour parler, pour pouvoir parler pour dire. très cordialement, Ezéchiel Rachamim

© כל הזכויות שמורות ליחזקאל רחמים